Heureux d’avoir accueilli à Montereau Bruno Le Maire venu à la rencontre des habitants et des acteurs de la restructuration urbaine.

En 15 ans grâce au Plan Borloo, le quartier s’est métamorphosé en profondeur. Aujourd’hui, cet effort doit être poursuivi à Montereau comme dans tous les quartiers populaires et un accent particulier doit être mis sur l’insertion sociale, professionnelle et culturelle.

Deux mesures fortes pourraient aussi être opérationnelles rapidement dans les 750 Zones Urbaines Sensibles de notre pays où vivent 5 millions de personnes :
– l’accession sociale à la propriété afin de permettre, comme nous le faisons à Montereau, aux plus modestes de devenir propriétaires de leur logement HLM et de se constituer ainsi un patrimoine en s’ancrant dans leurs quartier.
– l’ouverture permanente des collèges et des lycées qui, en dehors du temps scolaire (200 jours par an), pourraient ainsi devenir facilement des espaces de formation, d’accès à la culture et au savoir.

C’est sur le terrain et à partir de l’expérience locale que doit se construire un nouveau modèle de politique de la ville dont l’objectif est de porter le « vivre ensemble ».

YJ