Le commerce de centre ville est menacé dans les petites villes françaises.
La crise économique et le changement des habitudes commerciales mettent en péril la vie commerçante de bien des communes qui constatent avec inquiétude un délitement accéléré de leur tissu commercial.
Certes il est possible de se mobiliser à l’échelon local en particulier en réaménageant les centres urbains pour leur donner de nouvelles fonctionnalités plus conviviales.
Mais un dispositif national puissant est urgent et indispensable pour redonner vie au commerce de centre ville en offrant des opportunités à de nouveaux commerçants de s’installer dans les petites villes de notre pays.
Je déposerai une proposition de loi pour créer dans les centre villes des communes de moins de 30 000 habitants des zones franches commerciales.
Il s’agit en l’espèce d’accorder des baisses conséquentes et durables d’impôts et de charges pour toutes les entreprises commerciales présentes ou à venir dans ces centre ville.
Ce dispositif qui diminuerait d’au moins 80% les charges pour les commerçants pourrait être financé par une taxe exceptionnelle sur les hyper zones commerciales situées en dehors des espaces urbains.
Face à la mutation du commerce en particulier via le développement de l’Internet nous devons trouver de nouveaux leviers pour sauver le commerce de proximité et redonner du dynamisme au commerce et donc à la vie des centre villes.