La décision de Thierry Solere qui rejoint la majorité présidentielle en adhérant au parti du Président de la Republique est parfaitement respectable et compréhensible.

Cette clarification doit amener rapidement le groupe les constructifs de l’assemblée nationale à se transformer en groupe UDI.
Ce dernier devant naturellement être ouvert aux députés radicaux et à tous les députés Les Républicains ou indépendants qui ne se reconnaissent pas dans la ligne d’opposition caricaturale de Laurent Wauquiez.

Entre le parti d’Emmanuel Macron et sa majorité présidentielle et les plus conservateurs de Les Républicains il existe un espace politique qui doit se fédérer autour de l’UDI seule force politique constituée incarnant clairement des valeurs humanistes sociales-libérales et européennes.