La forêt amazonienne est la plus grande forêt tropicale au monde (Près de 390 milliards d’arbres) et le plus important réservoir de biodiversité (1/10ème des espèces animales et végétales connues).

Ce massif, situé en grande partie au Brésil, est considéré comme l’une des meilleures défenses naturelles contre le réchauffement climatique grâce à ses arbres qui absorbent une gigantesque quantité de dioxyde de carbone.

Pourtant depuis 1970, environ 18 % de la forêt originale a disparu à cause de la déforestation et des activités humaines.

Si le nouveau président brésilien confirme sa volonté d’exploiter sans limite ce massif boisé et que ce taux passe à 20 % ou 25 %,l’humidité naturelle deviendra insuffisante pour maintenir un environnement tropical.

Le risque est alors immense que la grande partie du poumon de la planète disparaisse et ne soit plus alors qu’une vaste savane, selon une étude de la revue de Science Advances.

Au delà de ses postures racistes, homophobes et de ses dérives ultra-droitières Jair Bolsonaro est aussi un immense danger pour l’environnement mondial tant il semble nier la réalité de la question climatique et vouloir sortir le Brésil du combat universel contre le réchauffement.