Montereau-fault-Yonne

montereau-fault-yonne
Au confluent de la Seine et l’Yonne, marquant la limite entre la Brie et le Gâtinais, l’Ile-de-France, la Bourgogne et la Champagne historiques, la Ville de Montereau-fault-Yonne occupe un site géographique, stratégique et historique de première importance.

Le 10 septembre 1419, le duc Jean-sans-peur trouvait la mort sur l’un de ses ponts alors que le 18 février 1814, Napoléon Ier y remportait sa dernière victoire lors de la Campagne de France.

La ville, connue pour sa faïence, développe tôt une intense activité manufacturière. A partir du XIXe siècle on y fabrique des machines agricoles, des machines outils et des produits chimiques et verriers qui font sa richesse.

Pôle industriel, la ville est choisie au cours des années 1950 comme agglomération d’équilibre du plan d’aménagement et d’équilibre générale de la région parisienne. C’est dans ce cadre qu’est construit le quartier de Surville intégralement composé de grands ensembles de tours. Alors que la désindustrialisation frappe la ville à partir de la fin des années 1960, il devient rapidement un quartier paupérisé.

Elu Maire en 1995, Yves Jégo initie une grande politique de restructuration urbaine qui va transformer la ville en profondeur. Sous son impulsion, Montereau devient ainsi la 1ère ville de France à bénéficier du programme national de rénovation urbaine.

Après 20 ans, rénovée, restructurée, modernisée, bénéficiant de nouveaux équipements publics de grande qualité et de politiques culturelles, sportives et sociales innovantes, Montereau offre aujourd’hui un nouveau visage plébiscité par ses habitants.

www.ville-montereau77.fr